Bibliographie

BIBLIOGRAPHIE

Les références sont classées par ordre alphabétique. La bibliographie rassemble des ouvrages et articles relevant de l’histoire, des sciences politiques et de la sociologie politique.
Études générales sur la place de la violence dans la société et son évolution
BODY-GENDROT S., Villes et violences. L’irruption de nouveaux acteurs, Paris, PUF, 1993.
CHESNAIS, J-C., Histoire de la violence en Occident de 1800 à nos jours, Paris, Robert Laffont, 1981.
DELPECH T., L’Ensauvagement. Le retour de la barbarie au XXIe siècle, Paris, Hachette, 2005.
FISCHER G., Psychologie des violences sociales, Paris, Dunod, 2003.
LAGRANGE H., « La pacification des mœurs à l’épreuve », Déviance et société, vol. 17, no 3, 1993.
LAGRANGE H., La Civilité à l’épreuve, Paris, PUF, 1995.
LAGRANGE H., « La pacification des mœurs et ses limites : violence, chômage et crise de la masculinité », Esprit, n° 12, 1998.
LAGRANGE H., « Violence, répression et civilisation des mœurs », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 47, 2002.
LAGRANGE H., Demandes de sécurité, Paris, Seuil, 2003.
LAGRANGE H. et OBERTI M., Émeutes urbaines et protestations, Paris, Presses de Science Po, 2006.
MICHAUD Y., Changements dans la violence, Paris, Odile Jacob, 2002.
MUCCHIELLI L., Criminologie et lobby sécuritaire : une controverse française, Paris, La dispute, 2014.
MUCCHIELLI L., « Dix ans d’évolution de la délinquance en France », Regards sur l’actualité, décembre 2007.
MUCCHIELLI L., Sociologie de la délinquance, Paris, Armand Colin, 2014.
MUCCHIELLI L., « Une société plus violente ? Analyse socio-historique des violences interpersonnelles en France, des années 1970 à nos jours », Déviance et Société, n° 2, 2008, p. 115-146.
MUCCHIELLI L., Violences et insécurité, Paris, La Découverte, 2001.
ROBERT P., L’Insécurité en France, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 2002.
ROBERT P. et MUCCHIELLI L. (dir.), Crime et sécurité. L’état des savoirs, Paris, La Découverte, 2002.
ROCHÉ S., Le Sentiment d’insécurité, Paris, PUF, 1993.
ROCHÉ S., « Les facteurs de la délinquance des jeunes. Analyse à partir d’une enquête de délinquance autodéclarée », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 42, 2000, p. 37-61.
ROCHÉ S., Le Frisson de l’émeute, Paris, Seuil, 2006.
ROURE S., Apologie du casseur, Paris, Michalon, 2006.
SEN A., Identité et violence, Paris, Odile Jacob, 2006.
WIEVIORKA M., « Le nouveau paradigme de la violence », Cultures et conflits, n° 29-30, 1997.
WIEVIORKA M., La Violence en France, Paris, Seuil, 1999.
WIEVIORKA M., La Violence, Paris, Balland, 2004.

Études générales portant directement ou indirectement sur la violence politique
AUDIGIER F., GIRARD P., Se battre pour ses idées, la violence militante en France des années 1920 aux années 1970, Paris, Riveneuve éditions, 2011.
BIGO D., HERMANT D. (dir.), Approches polémologiques. Conflits et violence politique dans le monde au tournant des années quatre-vingt-dix, Paris, FEDN, 1991.
BRAUD P., La violence politique dans les démocraties européennes occidentales, Paris, L’Harmattan, 1992.
BRAUD P., Violences politiques, Paris, Seuil, 2004.
BRONNER G., La pensée extrême, Paris, Denoël, 2009.
CORBIN A., MAYEUR J-M. (dir.), La barricade, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997.
CRETTIEZ X., SOMMIER I., La France rebelle, Paris, Michalon, 2006.
CRETTIEZ X., Les formes de la violence, Paris, La Découverte, coll. « repères », 2008.
CRETTIEZ X., Violences politiques, Paris, Armand Colin, 2019 (à paraître).
ECKSTEIN H., « Theoretical approaches to explaining collective political violence » (trad.), Les cahiers de la sécurité intérieure, n° 47, 2002.
FAVRE P., La Manifestation, Paris, FNSP, 1990.
FILLIEULE O., Stratégies de la rue. Les manifestations en France, Paris, Presses de Science Po, 1997.
FILLIEULE O. et PÉCHU C., Lutter ensemble. Les théories de l’action collective, Paris, L’Harmattan, 1993.
ION J., FRANGUIADAKIS S. et VIOT P., Militer aujourd’hui, Paris, Autrement, 2005.
KHOSROKHAVAR F., Radicalisations, Paris, Éditions du CNRS, 2015.
MICHAUD Y., Violence et politique, Paris, Gallimard, 1978.
NEVEU E., Sociologie des mouvements sociaux, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 2002.
SOMMIER I., Les nouveaux mouvements contestataires, Paris, Flammarion, 2001.
SOMMIER I., Le renouveau des mouvements contestataires, Paris, Flammarion, 2003.
TARTAKOWSKY D., Les manifestations de rue en France. 1918-1968, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997.
TILLY C., La France conteste. De 1600 à nos jours, trad., Paris, Fayard, 1986.

Violences militantes des radicaux de droite et de gauche

  • Sur le Front national et les droites radicales
    ALBERTINI D., DOUCET D., Histoire du Front national, Paris, Tallandier, 2013.
    ALBERTINI D., DOUCET D., La Fachosphère, Paris, Flammarion, 2016.
    CAMUS J-Y., LEBOURG N., Les Droites extrêmes en Europe, Paris, Seuil, 2015.
    CAMUS J-Y., MONZAT R., Les droites nationales et radicales en France, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1992.
    CREPON S, DEZE A et MAYER N. (dir.), Les Faux-semblants du FN. Sociologie d’un parti politique, Paris, Presses de Sciences Po, 2015.
    DARD O., Charles Maurras, le maître et l’action, Paris, Armand Colin, 2013.
    DARD O., Références et thèmes des droites radicales au XXe siècle (Europe/Amériques), Berne, Peter Lang, 2015
    DARD O., Organisations, mouvements et partis des droites radicales au XXe siècle (Europe/Amériques), Berne, Peter Lang, 2016.
    FRANCOIS S., Au-delà des vents du Nord. L’extrême droite française, le Pôle nord et les Indo-Européens, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 2014.
    LEBOURG N., BEAUREGARD J., François Duprat, l’homme qui inventa le Front National, Paris, Denoël, 2012.
    LEBOURG N., BEAUREGARD J., Dans l’ombre des Le Pen. Une histoire des numéros 2 du FN, Paris, Nouveau Monde, 2012.
  • Sur les gauches radicales
    BENSAÏD D., Les trotskysmes, Paris, PUF, « Que sais-je ? », 2002.
    BIARD R., Dictionnaire de l’extrême gauche de 1945 à nos jours, Paris, Belfond, 1978.
    BROCHIER J-C. et DELOUCHE H., Les nouveaux sans-culottes. Enquête sur l’extrême gauche, Paris, Grasset, 2000.
    CAMPINCHI P., Les Lambertistes, un courant trotskiste français, Paris, Balland, 2001.
    CHERFI M., Motivés, motivées, soyons motivé-e-s, Paris, Seuil, 2002.
    COSSERON S. (dir.), Le dictionnaire de l’extrême gauche, Paris, Larousse, coll. « À Présent », 2007.
    MAITRON J., Le mouvement anarchiste en France, 2 tomes, Paris, Maspero, 1975.
    MAYER N. (dir.), « Les collectifs anti-Front national », Cahiers du Cevipof, n° 13, septembre 1995.
    PINGAUD D., La gauche de la gauche, Paris, Seuil, 2000.
    RAYNAUD P., L’extrême gauche plurielle. Entre démocratie et révolution, Paris, Autrement, coll. « Frontières », 2006.
    SOMMIER I., La violence politique et son deuil. L’après 68 en France et en Italie, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 1998.
    SOMMIER I., La Violence révolutionnaire, Paris, Presses de Sciences Po, 2008.

Violences militantes des indépendantistes et autonomistes
CRETTIEZ X., Violence et nationalisme, Paris, Odile Jacob, 2006.
CRETTIEZ X., Le silence des armes ? L’Europe à l’épreuve des séparatismes violents, Paris, La Documentation française, 1999.

  • En Métropole
    Alsace
    FISCHBACH B. et OBERLÉ B., Les loups noirs : autonomismes et terrorisme en Alsace, Colmar, Alsatia, 1990.
    WITTMANN B., Une histoire de l’Alsace, autrement, 3 t., Morsbronn-les-Bais, éd. Rhyn un Mosel, 2000.
    Bretagne
    BOTHOREL Jean, Un terroriste Breton, Paris, Calmann-Lévy, 2001.
    CADIOU G., L’hermine et la croix gammée – Le mouvement breton et la collaboration, Paris, Mango, 2001.
    GUIMBERTEAU P. et LE TALLEC C., Régionalisme et nationalisme en Bretagne, Paris, Godefroy de Bouillon, 2006.
    LE COADIC R., L’identité bretonne, Terre de Brume, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 1998.
    MCDONALD M., We are not French ! Language, culture and identity in Brittany, London & New York, Routledge, 1989.
    MORVAN F., Le monde comme si : nationalisme et dérive identitaire en Bretagne, Arles, Actes sud, 2002.
    NICOLAS M., Le séparatisme en Bretagne, Brasparts, Beltan, 1986.
    NICOLAS M., Bretagne, un destin européen, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2001.
    PERAZZI J-C., Diwan, vingt ans d’enthousiasme de doute et d’espoir, Spézet, Coop Breizh, 1998.
    Corse
    ALESSANDRI P., Indépendantiste corse : Mémoire d’un franc tireur, Paris, Calmann-Levy, 2002.
    ANDRÉANI J-L., Comprendre la Corse, Paris, Gallimard, 2000.
    BERTRAND CANDI B., La véritable histoire du commando Erignac, Paris, Tallandier, 2013.
    BRIQUET J-L., La tradition en mouvement. Clientélisme et politique en Corse, Paris, Belin, 1997.
    CRETTIEZ X., La question corse, Paris Complexe, 1999.
    CRETTIEZ X., FERRET J., Le Silence des armes ?, Paris, La Documentation française, 1999.
    DRESSLER W., La Corse en question, Ajaccio, Albiana, 2004.
    GIUDICI N., Le crépuscule des Corses, Paris, Grasset, 1997.
    MARTINETTI J., Géopolitique de la Corse, Paris, Armand Colin, 2007.
    ORSONI A., Un destin corse, Paris, JC Gausewitch, 2011.
    POGGIOLI P., Journal de bord d’un nationaliste corse, La tour d’Aigues, éd. de l’Aube, 1996.
    POGGIOLI P., Chronique d’une île déchirée, Paris, L’Harmattan, 1999.
    POGGIOLI P., Histoire de FLNC, Bastia, Anima Corsa, 2009.
    POGGIOLI P., De l’affaire Bonnet à Matignon, Ajaccio, DCL, 2002.
    POGGIOLI P., FLNC années 70, Ajaccio, DCL, 2006.
    POGGIOLI P., Derrière les cagoules : le FLNC de 1981 à 1990, Ajaccio, DCL, 2004.
    ROSSI JM., Pour solde de tout compte, Paris, Denoël, 2000.
    SANTINI JP., FLNC : de l’ombre à la lumière, Paris, L’Harmattan, 2000.
    Pays basque
    BASTANTE J., Los curas de ETA, Madrid, Esferas, 2004.
    BIDEGAIN E., Iparretarrak. Histoire d’une organisation politique armée, Gatuzain, 2007.
    CAUNEGRE G., Pays Basque : une nation sous le feu de l’ETA, Villeurbanne, Golias, 2000.
    CASSAN P., Le pouvoir français et la question basque, Toulouse, Presses université du Mirail, 1996.
    CRETTIEZ X., PIAZZA P., Murs rebelles, Paris, Karthala, 2014.
    IZQUIERDO J-M., Le pays basque de France, Paris, L’Harmattan, 2001.
    ELORZIA A. (et al), ETA. Une histoire, Paris, Denoel, 2011.
    HAMILTON C., Women and ETA. The Gender Politics of Radical Basque Nationalism, Manchester, Manchester University Press, 2007.
    JACOB J., Hills of conflict : Basque nationalism in France, University of Nevada Press, 1994.
    LETAMENDIA F., Historia des nacionalismo vasco y de ETA, 3 vol., San Sebastián, RyB ediciones, 1995.
    LOYER B., Géopolitique du pays basque, Paris, L’Harmattan, 1996.
    MOUESCA G., La nuque raide, Paris, P Rey, 2006.
  • En Outre-Mer
    Antilles-Guyane
    BANGOU H., La Guadeloupe et sa décolonisation ou un demi-siècle d’enfantement, Paris, L’Harmattan, 2001.
    BURTON R., « Towards 1992 : political-cutural assimilation and opposition in contemporary Martinique”, French cultural studies, vol. 3, 1992, n° 7, pp. 61-86.
    COMBE G. (et al.), « Louis Théodore – Interview exclusive. Bilan et perspectives de 30 ans de luttes pour l’indépendance et la révolution », Études guadeloupéennes, n° 4, 1991, pp. 26-81.
    RENO F., « Contestation politique et dépendance “à la françaiseˮ dans les Caraïbes », Limes, n° 3, 2000, pp. 188-198.
    YANG-TING J., Le mouvement indépendantiste martiniquais : présentation du Marie-Jeannisme, Petit-Bourg, Ibis Rouge, 2000.
    Réunion
    CAUVIN G., « La Parti communiste de la Réunion (1946-2000) », Vingtième siècle, n° 68, 2000, pp. 73-94.
    CHANE-KUNE S., La Réunion n’est plus une île, Paris, L’Harmattan, 1996.
    COMBEAU Y., La vie politique à La Réunion, Paris, Éditions Les Quatre Chemins, 2003.
    Nouvelle-Calédonie et Polynésie française
    PITOISET A., Nouvelle-Calédonie, horizons pacifiques, Paris, Autrement, 1999.
    REGNAULT J-M., François Mitterrand et les territoires français du Pacifique (1981-1988) : Mutations, drames et recompositions, Enjeux internationaux et franco-français, Paris, Les Indes savantes, 2003.
    TJIBAOU J-M., La présence kanak, Paris, Odile Jacob, 1996.

Violences militantes à caractère confessionnel

AMGHAR S., L’islam militant en Europe, Paris, Gollion, 2013.
AMGHAR S., Les islamistes au défi du pouvoir : évolutions d’une idéologie, Paris, Michalon, 2012.
AMGHAR S., Le salafisme aujourdhui. Mouvements sectaires en occident, Paris, Michalon, 2011.
BENSLAMA F., Un furieux désir de sacrifice. Le surmusulman, Paris, Seuil, 2016.
BONELLI L. et BIGO D., Au nom du 11 septembre, Paris, Cairn info, 2010.
BURGAT F., L’islamisme à l’heure d’Al Quaida, Paris, La découverte, 2010.
CAMOUS T., La violence de masse, Paris, PUF, 2015.
FOTORINO E. (dir), Qui est Daech ? Comprendre le nouveau terrorisme, Paris, Philippe Rey, 2015.
GUIDERE M., L’État islamique en 100 questions, Paris, Tallandier, 2016.
KEPEL G. et JARDIN A., Terreur dans l’hexagone, Paris, Gallimard, 2015.
LUIZARD PJ., Le Piège Daech, Pais, La découverte, 2015.
MONIQUET C., Djihad : d’Al Quaida à l’État islamique, Waterloo, La boîte de Pandore, 2015.
ROUGIER B., Le Djihad au quotidien, Paris, PUF, 2014.
ROY O., Généalogie de l’Islamisme, Paris, Hachette, 2001.
SANSAL B., Gouverner au nom d’Allah, Paris, Gallimard, 2013.
VALLAT D., Terreur de jeunesse, Paris, Calmann Levy, 2016.

Violences militantes du monde professionnel
L’Année sociale (publication annuelle) aux éditions de l’Atelier pour les années 1997, 1998 et 1999, aux éditions Syllepse, pour les années ultérieures.
ANDOLFATTO D., LABBÉ D., Sociologie des syndicats, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 2000.
BÉROUD S., MOURIAUX R. (coord.), Le souffle de décembre, Paris, Syllepse, 1997.
BÉROUD S., MOURIAUX R., VAKALOULIS M., Le mouvement social en France, Paris, La Dispute, 1998.
COULOMB P., DELORME H., HERVIEU B., JOLLIVET M., LACOMBE P., Les agriculteurs et la politique, Presses de la FNSP, 1990.
DENIS J-M., Le groupe des dix, un modèle syndical alternatif ?, Paris, La Documentation française, 2002.
DUCLOS N., Les violences paysannes sous la Ve République, Paris, Economica, 1998.
GROUX G., MOURIAUX R., La CGT. Crises et alternatives, Paris, Economica, 1992.
GROUX G., MOURIAUX R., La CFDT, Paris, Economica, 1989.
MARIE J-L., Agriculteurs et politique, Montchrestien, 1994.
MOURIAUX R., Crises du syndicalisme français, Montchrestien, 1997.
PENIGAND D., La longue marche de José Bové, Paris, Seuil, 2002.
SABOT J-Y., Le syndicalisme étudiant et la guerre d’Algérie, Paris, L’Harmattan, 1995.
VAKALOULIS M. (dir.), Travail salarié et conflit social, Paris, PUF, coll. « Actuel Marx », 1999.
WILLARD C. (dir.), La France ouvrière. Histoire de la classe ouvrière et du mouvement ouvrier français, Paris, éd. de l’Atelier, t. 1, (Des origines à 1920), 1993 ; t. 2 (1920-1968), 1995 ; t. 3 (De 1968 à nos jours), 1995.

Sur le terrorisme
ACHCAR G., Le choc des barbaries. Terrorismes et désordre mondial, Bruxelles, Complexe, 2002.
BAUDRILLARD J., L’Esprit du terrorisme, Paris, Galilée, 2002.
BIGO D. et HERMANT D., « La relation terroriste », Études polémologiques, n° 30-31, 1984.
BLIN A. et CHALLIAND G., Histoire du terrorisme, Paris, Fayard, 2015.
CAMPANA A. et HERVOUET G., Terrorisme et insurrection, Québec, Presses du Québec, 2013.
CRETTIEZ X., SOMMIER I., « Les attentats du 11 septembre 2001 », Annuaire français des relations internationales, Bruxelles, Bruylant, 2002.
CRETTIEZ X., « Penser la radicalisation », Revue Française de Science Politique, vol. 66, n° 4-5, 2016.
DAVIES M., Petite histoire de la voiture piégée, Paris, Zone, 2007.
DONATELLA DELLA PORTA, Clandestine political Violence, Cambridge, Cambridge University Press, 2013.
DUFOUR R., « Les ressorts psychologiques de l’efficacité publicitaire du terrorisme », Études polémologiques, 1986.
ÉTIENNE B., Les Combattants suicidaires, La Tour d’Aigues, Éditions de l’Aube, 2005.
FURET F., LINERS A., RAYNAUD P. (dir.), Terrorisme et démocratie, Paris, Fayard, 1985.
PRAZAN M., Une histoire du terrorisme, Paris, Flammarion, 2012.
RAFLIK J., Terrorisme et mondialisation, Paris, Gallimard, 2016.
SOMMIER I., Le Terrorisme, Paris, Flammarion, 2000.
WIEVIORKA M., Société et terrorisme, Paris, Fayard, 1988.

Les violences militantes et les médias
GRANJON F., L’internet militant. Mouvement social et usage des réseaux télématiques, Rennes, Apogée, 2001.
MANNONI P., Un laboratoire de la peur. Terrorisme et média, Revigny, Hommes et perspectives, 1992.

Gestion par l’État (forces de l’ordre et justice) des radicalités et violences militantes
BADIE B., « Terrorisme et État », Études polémologiques, n° 1, 1989.
BRUNETEAUX P., Maintenir l’ordre, Paris, FNSP, 1996.
BRUNETEAUX P., « La production de la force démocratique », Cahiers de la sécurité intérieure, n° 27, 1997.
DE MAILLARD J. et JOBARD F., Sociologie de la police, Paris, Armand Colin, 2014.
JULLIARD J., L’État et les conflits, Paris, Seuil, 1990.
JOBARD F., Bavures policières ?, Paris, La Découverte, 2002.
LINHARDT D. et MOREAU DE BELLAING C., « Légitime violence ? Enquête sur la réalité de l’État démocratique », Revue française de science politique, vol. 55, n° 2, avril 2005.
MOUHANNA C. et MARTELLY J-H., Police : des chiffres et des doutes, Paris, Michalon, 2007.
OCQUETEAU F., Les Défis de la sécurité privée. Protection et surveillance dans la France d’aujourd’hui, Paris, L’Harmattan, 1997.
OCQUETEAU F., « La sécurité privée en France. État des lieux et questions pour l’avenir », Les Cahiers de la sécurité intérieure, n° 33, 3e trimestre, 1998.
ROCHE J-J., Insécurités publiques, sécurité privée. Essai sur les nouveaux mercenaires, Paris, Economica, 2005.

Radicalités militantes à caractère sociétal

  • Le mouvement de défense des sans logis
    DAMON J., « Des raisons individuelles de la mobilisation collective de SDF », Revue française des affaires sociales, n° 2, avril-juin 2002, pp. 65-80.
    Droit au logement, Le logement, un droit pour tous, Paris, Le cherche midi, 1996.
    EYRAUD J-B., Monsieur le président, expulsez la misère, Paris, Robert Laffont, 1995.
    KAMOUN P., V’là cochon qui déménage. Prélude au droit au logement, s.l., Yvan Dany, 2000.
    PÉCHU C., « Les générations militantes à Droit au logement », Revue française de science politique, vol. 51, n° 1-2, février-avril 2001, pp. 73-103.
    PÉCHU C., « Quand les exclus passent à l’action… », Politix, n° 34, 1996, p. 114-133.
    PÉCHU C., VILLENEUVE M., (dir. LAPEYRONNIE D.), Les SDF entre l’expérience et l’action : action collective et réinsertion sociale, Plan urbanisme construction et architecture, ministère de l’Équipement, mai 2002.
    SAPORTA I., « Droits devant !! Ou les limites de l’action parallèle », Le Banquet, n° 14, octobre 1999, pp. 165-181.
  • Le mouvement de défense des sans papiers
    Collectif, Sans-papiers : chronique d’un mouvement, Paris, Im’Média-Reflex, 1997.
    CISSÉ M., Parole de sans-papier, Paris, La Dispute, 1999.
    COINDÉ H., Curé des sans-papiers, Paris, Seuil, 1997.
    SANÉ M., Journal d’un sans-papier, Paris, Le temps des cerises, 1997.
    SIMÉANT J., La cause des sans-papiers, Paris, Presse de Sciences Po, 1998.
  • Le mouvement de défense des chômeurs
    AC, Données et arguments, , 2 t., Paris, Syllepse, 1994.
    AGUITON C., « Le mouvement des chômeurs en France », Les Temps modernes, n° 600, juillet-août 1998, pp. 132-146
    BOURNEAU F., MARTINV., « Organiser les sans-emploi ? L’expérience de l’Apeis dans le Val-de-Marne », in FILLIEULE O. (dir.), Sociologie de la protestation, Paris, L’Harmattan, 1993, pp. 157-181.
    COMBESQUE M-A., Ça suffit ! Histoire du mouvement des chômeurs, Paris, Plon, 1998.
    DEMAZIÈRE D., PIGNONI M-T., Chômeurs : du silence à la révolte, Paris, Hachette, 1998.
    DETHYRE R., ZEDIRI-CORNIOU M., La révolte des chômeurs, Paris, Robert Laffont, 1992.
    DETHYRE R., Chômeurs : la révolte ira loin, Paris, La Dispute, 1998.
    FILLIEULE O., « Conscience politique, persuasion et mobilisation des engagements. L’exemple du Syndicat des chômeurs, 1983-1989 », in FILLIEULE O., Sociologie de la protestation, pp. 123-157.
    MAURER S., Les chômeurs en action (décembre 1997-mars 1998). Mobilisation collective et ressources compensatoires, Paris, L’Harmattan, 2001.
    Réseau des marches européennes contre le chômage, Europe : mode d’emploi, Paris, Syllepse, 1997.
  • Le mouvement de défense des malades du sida
    Act Up-Paris, Le sida, Paris, Dagorno, coll. « Combien de divisions ? », 1994.
    BARBOT J., Les malades en mouvements : la médecine et la science à l’épreuve du sida, Paris, Balland, coll. « Voix et regards », 2002.
    FILLIEULE O., BROQUA C., Trajectoires d’engagement : Aides et Act Up, Paris, Textuel, 2001.
    FILLIEULE O., BROQUA C., Les associations de lutte contre le sida : approche des logiques de l’engagement à Aides et Act Up, Paris, Rapport de recherche CEVIPOF/MIRE/Fondation de France, novembre 2000.
    HIRSCH E., Aides : solidaires, Paris, Éditions du Cerf, 1991.
    LESTRADE D., Act Up : une histoire, Paris, Denoël, coll. « Impacts », 2000.
    MARTET C., Les combattants du sida, Paris, Flammarion, 1993.
    PATOUILLARD V., « Une colère politique. L’usage du corps dans une situation exceptionnelle : le zap d’Act Up-Paris », Sociétés contemporaines, n° 31, juillet 1998, pp.15-36.
    PINELL P., BROQUA C., DE BUSSCHER P-O., JAUFFRET M., THIAUDIÈRE C., Une épidémie politique : la lutte contre le sida en France (1981-1996), Paris, PUF, 2002.
    POLLAK M., « Constitution, diversification et échec de la généralisation d’une grande cause : le cas de la lutte contre le sida », Politix, n° 16, 4e trimestre 1991, pp. 80-90.
    POLLAK M., ROSMAN S., Les associations de lutte contre le sida : éléments d’évaluation et de réflexion, Paris, Rapport de recherche MIRE/EHESS/CNRS, juillet 1989.
  • Le mouvement de défense des droits de l’homme
    BESSET J-P., Amnesty international, la conspiration de l’espoir, Paris, Éditions du Félin, 1991.
    DELJARRIE B., WALLON B., Un combat dans le siècle, Études et documentation internationales & Ligue des droits de l’homme, 1998.
    DURAND J-M., « Sociologie d’une mobilisation. Les “pacifistes” et “anti-guerre” durant la guerre du Golfe », in FILLIEULEO. (dir.), Sociologie de la protestation. Les formes de l’action collective dans la France contemporaine, Paris, L’Harmattan, 1993.
    LEAUD A., Amnesty international, le parti des droits de l’homme, Paris, Seuil, coll. « Points », 1993.
    LEVY A. (dir.), Chronique d’un combat inachevé. 50 ans contre le racisme, Paris, Le temps des cerises, 1999.
    PEDRETTI M., La figure du désobéissant en politique. Étude de pratiques de désobéissance civile en démocratie, Paris, L’Harmattan, 2001.
    SERERO R., ALLALI J-P., Contre le racisme. Les combats de la Licra, Paris, Le Cherche-Midi, 2002.
  • Le mouvement écologiste
    BAISNÉE O., « Publiciser le risque nucléaire. La polémique autour de la conduite de rejets en mer de La Hague », Politix, n° 54, 2002, pp. 157-181.
    DERVILLE G., « Le combat singulier Greenpeace-Sirpa », Revue française de science politique, vol. 47, n° 5, oct. 1997, pp. 589-630.
    GALLET G., « L’expertise, outil de l’activisme environnemental chez Greenpeace-France », in HAMMAN J-P., MÉON J-M., VERRIER B. (dir.), Discours savants, discours militants. Mélange des genres, Paris, L’Harmattan, 2002.
    HERVIEU B., LÉGER D., Des communautés pour les temps difficiles : néo-ruraux ou nouveaux moines, Paris, Le Centurion, 1983.
    LASCOUMES P., L’éco-pouvoir : environnements et politiques, Paris, La Découverte, 1994.
    LEQUENNE P., Dans les coulisses de Greenpace, Paris, L’Harmattan, 1997.
    OLLITRAULT S., « Science et militantisme : les transformations d’un échange circulaire : le cas de l’écologie française », Politix, n° 36, (4), 1996, pp. 141-163.
    OLLITRAULT S., « De la caméra à la pétition web : le répertoire médiatique des écologistes », Réseaux, vol. 19, n° 98, 1999, pp. 119-153.
    OLLITRAULT S., « Les écologistes français, des experts en action », in MAYER N., FILLIEULE O. (dir.), « Carrières militantes », Revue française de science politique, vol. 51, n° 1-2, février-avril 2001, pp. 105-131.
    SAINTENY G., « La rétribution du militantisme écologiste », Revue française de sociologie, juillet-septembre 1995, pp. 473-499.
    SMOUTS M-C., Forêts tropicales, jungle internationale. Les revers d’une écopolitique mondiale, Paris, Presses de Science-Po, 2001.
    Collectif, World directory of environmental organizations, Earthscan, IUCN, 1996. (Dictionnaire de toutes les organisations internationales œuvrant dans le domaine de l’environnement).
  • Le mouvement féministe
    AGACINSKI S., Politique des sexes, Paris, Seuil, 1998.
    ALBISTUR M., ARMOGATHE D., Histoire du féminisme français, Paris, Éditions des Femmes, 1997.
    BAUDINO C., « La cause des femmes à l’épreuve de son institutionnalisation », Politix, n° 51, 2000.
    DUBY G., PERROT M. (dir.), Histoire des femmes en Occident, Paris, Plon, 1992 (vol. V).
    FOUQUE A., Il y a deux sexes, Paris, Gallimard, 1995.
    MOSSUZ-LAVAU J., Femmes/hommes pour la parité, Paris, Presses de Sciences-Po, 1998.
    ROUYER M., « Du MLF à la parité : itinéraires du féminisme français », Paris, Universalia, supplément 2002 à L’Encyclopedia universalis.
  • Le mouvement de défense de la cause homosexuelle
    BROQUA C., DE BUSSCHER P-O., PINELL P., « Du mouvement à la “communauté homosexuelle” », Politique : la revue, n° 5, juillet-septembre 1997, pp. 57-60.
    DESCHAMPS C., Le miroir bisexuel : une socio-anthropologie de l’invisible, Paris, Balland, coll. « Modernes », 2002.
    FILLIEULE O., DUYVENDAK J.W., « Gay and lesbian activism in France : between integration and community-oriented movements, in ADAM B.D., DUYVENDAK J. W., KROUWEL A. (dir.),The global emergence of gay and lesbian politics : national inprints of a worldwide movement, Philadelphia, Temple University Press, 1999, pp. 184-213.
    FOUREST C., VENNER F., Les anti-paCS ou la dernière croisade homophobe, Paris, Prochoix, 1999.
    GIRARD J., Le mouvement homosexuel en France : 1945-1980, Paris, Syros, 1981.
    LESTRADE D., Kinsey 6 : journal des années 80, Paris, Denoël, coll. « Impacts », 2002.
    MARTEL F., Le rose et le noir : les homosexuels en France depuis 1968, Paris, Seuil, coll. « L’épreuve des faits », 1996.
    PINELL P., BROQUA C., DE BUSSCHER P-O., JAUFFRET M., THAUDIÈRE C., Une épidémie politique : la lutte contre le sida en France (1981-1996), Paris, PUF, coll. « Science, histoire et société », 2002.
    ROUSSEL Y., « Le mouvement homosexuel français face aux stratégies identitaires », Les Temps modernes, n° 582, mai-juin 1995, pp. 85-108.
  • Le mouvement de défense des immigrés
    MOGNISS H., Abdallah et le réseau No Pasaran, J’y suis, j’y reste ! Les luttes de l’immigration en France depuis les années soixante, Paris, éd. Reflex, 2000.
    DÉSIR H., SOS Désir, Paris, Calmann-Lévy, 1987.
    DÉSIR H., Touche pas à mon poste, Paris, Grasset, 1985.
    DRAY J., SOS génération, Paris, Ramsay, 1987.
    GEISSER V., Ethnicité républicaine. Les élites d’origine maghrébine dans le système politique français, Paris, Presses de Sciences-Po, 1997.
    GALISSOT R., BOUMAZA N., CLÉMENT G., Ces migrants qui font le prolétariat, Paris, éd. Méridiens Klincksieck, coll. « Réponses sociologiques », 1994.
    JUHEM P., « Entreprendre en politique. De l’extrême gauche au PS : la professionnalisation politique des fondateurs de SOS-Racisme », Revue française de science politique, n° 51 (1-2), février-avril 2001, pp. 131-154.
    JUHEM P., SOS-Racisme, histoire d’une mobilisation “apolitique”. Contribution à une analyse des transformations des représentations politiques après 1981, thèse, Paris-X, 1998.
    KELFAOUI S., « Immigration et politique en France (1985-1995) : essai d’analyse géopolitique d’une stratégie associative », Revue méditerranéenne d’études politiques, n° 1, automne 1995, pp. 125-133.
    RICARDOU R., M.I.B. Mouvement de l’immigration et des banlieues, mémoire de DEA de science politique, Paris-I, janvier 2000.
    WIHTOL DE WENDEN C., LEVEAU R., La beurgeoisie. Les trois âges de la vie associative issue de l’immigration, Paris, CNRS éditions, 2001.
  • Le mouvement pro et anti IVG
    VENNER F., L’opposition à l’avortement. Du lobby au commando, Paris, Berg international, 1995.